Bergerrond (Berger Rond) présente la musique spasmacousmatique (all languages songs, schizophonia) de Vincent Bergeron sous son pseudonyme d'affirmation et de contradiction introvertie et extravertie. C'est dans le plaisir du jeu et de la complication volontaire et salutaire d'un monde meilleur. Ce monde on le voudrait plus honnête et expressif de réalités tangibles et en même temps fantastique et imaginaire, sans appui dans la réel. Nous y parlons bien de ces réalités souvent tenues dans le silence par peur des émotions et les extrêmes d'instabilité qu'elles peuvent amener (philosophie impossible ou trop facile, ennuyante à appliquer, relations sociales troubles, sexualité mal vécue, maladies mentales, environnements dangereux et à la dérive...). Cependant, le Berger Rond demeure une création imaginaire joyeusement à l'écart du concret. Également, Vincent peut lui-même être très rationnel et froid lors de la composition de ses instrumentaux alors il aime aussi se confronter lui-même pour mieux apprendre de la vie et en espérant aider les autres à sa manière. Il commence par aider les sons victimes d'injustice musicale par incompréhension. Il les accompagne et les encourage dans leur capacité à remettre en question les convictions bien pensantes. /// We talk really well of these realities often kept in silence by fear of emotions and unstable extremes that they can bring (impossible philosophy – or too easy, boring to apply – problems with social relationships and sexuality, mental diseases, dangerous environments, environmental causes...). At the same time, Berger Rond is still an imaginary creation that is joyfully not found in all things concrete or nice beliefs by average people. Over the years, collaborators helped me, Philippe Bergeron, Marco Oppedisano, Viveka Eriksson, Frédéric Szymanski, Marco Rosano, Daniel Knox, Laura Kilty, Alexandra Fol, Bruce Hamilton, Jörg Fischer, Anthony Tan, Liz Alice, Amy Kohn, Chloé Ferguson, Gregory Jacobsen, Jim Goodin, Charles Barabé, Jurica Jelic, Markus Breuss, Thilo Schact, Bob Marsh, Daniel Stearns, Les Déviergeurs de Tympans, Philippe Canovas, Yoko K., Fabienne Lucet, Carlo Serafini, Steve Moshier, Ben Carey, Drucpa Dracous, Matt Rosin, Tiny Orchestra and Daniel Zelonky. -- Vincent Bergeron -- vincentbergerond@gmail.com
vb's picture

Du noir marre j'en ai

Composition, lyrics, keyboards, editing, mixing and vocals by Vincent Berger Rond. It means Dark tides, I don't miss and it is about thousands of dark petrol tides in the sea. Now appears on Etrange en Compagnie - 2010, available here.

    Du noir marre j’en ai

Marée noire
Tache d’argile
Désormais..
approbation pas d’autre puits
de la nature peur bleue
d’être un poltron à devenir
du noir dessein
d’un enfant en amusement park
de la vie sans Mais l’héroïsme / de la nature peur bleue
of nature’s blue funk
a Pole “tiny” troon
du noir dessin
while becoming a Pole “tiny” troon
du seul côté du miroir qu’il nous reste

En vase clos
par feu éteint si tôt


7:44 minutes (17.7 MB)
vb's picture

Me détester quand je l'aime

Vocals composed by Viveka Eriksson and Daniel Knox, edited and mixed by Berger Rond. Instrumental composition and original lyrics by Berger Rond (played with by Daniel and Viveka). Now appears on Etrange en Compagnie - 2010, available here.

Me détester quand je l'aime

Pourquoi les gens me détestent ?
Je l’aime !

Wanting to be wrong !

Why people hate me so much ?
Maybe ‘cause there’s too many to love me !

Some come from lonely places,
(others from countries) where it is hot
I love places where it’s hot
even if I don’t spend a lot of time outside
‘cause there are too many sick people
packed one one another
where it’s hot

I love to walk
but I find this
really weak
of character
to become
a war machine


6:03 minutes (13.87 MB)
vb's picture

Intention dévorante

Vocals composed by Viveka Eriksson and Liz Alice, edited and mixed by Berger Rond. Instrumental composition and original lyrics by Berger Rond (modified by Viveka and Liz). Now appears with a different mix on Etrange en Compagnie - 2010, available here.

Intention dévorante

Devouring intention

C’était la nuit devant
Encore une attente préliminaire
Je croyais me déprendre systématiquement

Quelque part, il y a des oublis vitaux
Nous allons tirer des possibles
Quelque part, des possibles oublis vitaux
Oublis, nous allons en tirer

Diva ! Devouring intention

Devouring in tension ! / vitaux

Be there, we need you
a preliminary wait / youuuu...

Diva ! Devour..
From them, devouring !

Prendre la porte !


7:31 minutes (17.21 MB)
vb's picture

Berger Rond - Logomachie

Berger Rond - Logomachie

Entre poèmes du viscéral portés par mon âme romantique pas très mathématique (beaucoup moins que ma musique) et expérimentations formelles au vocabulaire qui m’était étranger.

vb's picture

Berger Rond - Logomachie

Berger Rond - Logomachie ; Between visceral poetry led by my not-really-mathematical (a lot less than my music) romantic soul and formal experimentations with discovered vocabulary.

In this last part, I wanted to lose myself in words I didn't know much about, to best find myself again. Expression outside of the expected use of these words. As much by naive freedom than by desire to make myself a territory. Childish play, sometimes in French-English toward the end of the book. Desire to transform poetry in a game that includes darker shades, discovered later.

vb's picture

La savante devait dominer - lecture et chant

$0.00

Il s'agit d'un conte conçu pour aucun public et il demeure ainsi “inapproprié”, dans le malaise de la plus grande naïveté au langage métaphorique juste avant l'absence de morale et de valeurs stables dans l'imaginaire, sans oublier l'embarras du marginal, souvent humoristique. La voix enregistrée du Berger Rond ne fait qu'empirer les choses en prenant un ton instable autant dans l'impulsion du moment que dans la connaissance de son texte. La narration commence en conte de fée narré par un homme à l'âge indéterminé et se transforme en théâtre ou en film dans lequel on a préféré choisir des acteurs amateurs à la monotonie bipolaire.

VINCENT BERGEROND - IMPERMEABLE AUX PREVISONS/FORECAST PROOF (CDR by Freaky Waves)

vb's picture

Forecast Proof

$5.00

Composition by Vincent Bergeron and collaborators, Viveka Eriksson and Frédéric Szymanski. Visit the link on my name for more info.

Cover art by Berger Rond includes a piece by Karen Preston (Still There ; in the center with the ship).

Syndicate content